ballon l1

Lors de la trêve internationale, les équipes nationales jouent des matchs amicaux ou des matchs de qualification, ce qui dure plusieurs jours dont le week-end qui est lui réservé aux championnats. Ces championnats (dont la Ligue 1) n’ont pas lieu en même temps pour des raisons d’effectifs de clubs. En effet, une grande partie des joueurs de Ligue 1 sont internationaux ce qui signifie qu’ils sont appelés par leur sélection pour jouer des matchs internationaux.

En raison de la trêve internationale, la 16ème journée de Ligue 1 a eu lieu au milieu de la semaine. Jouer le championnat en semaine suscite donc beaucoup de réactions et de débats. Voici pourquoi.

Pour garder un rythme

mon-asse

Jouer le championnat en semaine permet d’enchaîner une certaine dynamique de jeu. Cela permet aussi à l’équipe de faire tourner son effectif et de donner du temps de jeu à des habituels remplaçants. Les téléspectateurs n’ont pas le temps de s’ennuyer puisque les journées s’enchaînent rapidement. Par exemple, cette semaine, il y a des matchs tous les jours sauf lundi : la 16 ème journée a eu lieu mardi, mercredi et jeudi ; la 17ème journée se déroule vendredi, samedi et dimanche. S’il n’y avait pas de matchs en semaine, la Ligue 1 se terminerait en juin ce qui laisserait moins de vacances aux joueurs. Les matchs en semaine peuvent parfois donner lieu à des surprises (comme Lorient-Marseille, 1-1), en cause les équipes non-favorites qui peuvent avoir plus de ressources que leurs adversaires.

Des joueurs fatigués om lorient

Pour certains clubs comme ceux qui jouent l’Europe (Ligue des Champions et Ligue Europa), il est parfois bien compliqué d’enchaîner les matchs à haut niveau en plus avec des matchs en semaine. Les matchs des Coupes Européennes ont lieu en semaine une fois sur deux.  Les clubs Européens jouent parfois 6 matchs en un mois, soit un match tous les 5 jours. Avec en plus les matchs internationaux (où tous les joueurs rêvent de participer) certaines équipes n’ont pas le choix que de laisser des joueurs au repos. Pour éviter ce genre de problème, il faudrait peut-être faire comme en Angleterre qui ne fait de trêve hivernale : le « Boxing Day » (lendemain de Noël). Autre problème, les stades. A 19h en semaine pour certains matchs, le public est absent (mardi soir à Nantes, un groupe de supporter a décidé de boycotter le premier quart d’heure de jeu pour protester contre l’horaire du match, programmé à 19h). Là encore, programmer les matchs plus tard serait sûrement plus judicieux. De plus, des équipes comme Paris sont critiquées à cause de leur niveau de jeu qui s’affaiblit au fil des rencontres qui se multiplient trop rapidement

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Répondez à ce sondage puis argumentez dans des commentaires.

 

Pourquoi ?
Commentez ci-dessous.

 

Publicités