ldc

Les derniers matchs de poule de la Ligue des Champions se sont déroulés cette semaine. Les 16 huitièmes de finale qui se dérouleront en février-mars sont désormais connus :

  • Paris – Chelsea
  • Manchester City – Barcelone
  • Bayer Leverkusen – Atletico Madrid
  • Juventus – Borussia Dortmund
  • Schalke – Real Madrid
  • Chaktior Donetsk – Bayern Munich
  • Arsenal – Monaco
  • Bâle – Porto

Les confirmations  real

Le Real Madrid, tenant du titre de la Ligue des Champions s’est brillamment qualifié pour les huitièmes de finale en remportant ses 6 matchs. Les merengue, portés par un Cristiano Ronaldo qui réalise une année parfaite, ont inscrit 16 buts pour seulement 2 encaissés et ont terminé premier de leur groupe avec 11 points d’avance sur le second ! Les Madrilènes font figure de favori à leur propre succession.

L’autre club madrilène, l’Atletico, s’est lui aussi qualifié sans trop de soucis. Les hommes de Simeone avaient débuté par une défaite avant de se reprendre et d’enchaîner 4 victoires consécutives pour se hisser au tour suivant . Le mano a mano entre les deux finalistes madrilènes de l’an passé a débuté et promet d’être encore excitant.

Autre club très en forme, Chelsea. Les Blues possèdent la meilleure attaque du tournoi en cours avec 17 buts marqués dont 11 en 2 matchs… Vainqueur de l’épreuve en 2012, Chelsea compte bien exister dans cette compétition qui tient particulièrement à coeur au coach José Mourinho.

De son côté, le Bayern Munich s’est « baladé » dans son groupe comme il le fait en championnat. Les Bavarois se sont notamment fait remarquer par la démonstration qu’ils ont infligés à la Roma (7-1). Pour le reste, c’est du Bayern dans tous ses états et une qualification facile à la clé.

Les clubs françaisasm

L’AS Monaco a déjoué les pronostics en se qualifiant pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions alors que les monégasques sont au plus mal en championnat. L’ASM termine même meilleure défense de phase de poule avec seulement 2 buts concédés. Vainqueur du Zénith st-Petersbourg lors de l’ultime journée, Monaco profite du nul de Leverkusen à Benfica pour terminer en tête du groupe C. Les hommes de Leonardo Jardim, qui fut beaucoup critiqué, peuvent espérer passer en quart de finale puisque qu’ils affronteront un club qui a terminé deuxième de son groupe et auront l’avantage de recevoir au match retour.

De son côté, le PSG s’est logiquement qualifié mais ne termine « que » deuxième de son groupe. La faute à un grand Barça, vainqueur 3-1 des Parisiens au Camp Nou qui en profite pour doubler Paris lors de la dernière journée. Malgré son retentissant succès face au même Barça au Parc des Princes le 30 septembre dernier (3-2), les Parisiens ont depuis enchaîné les mauvais matchs malgré les victoires. Paris voit désormais ce qui le sépare des géants européens. Pour accéder aux quarts de finale, il faudra éliminer un « gros morceau » (Atletico Madrid, Bayern Munich, Borussia Dortmund, Chelsea, Porto ou le Real Madrid) ce qui n’est pas chose faite.

Le rescapéFBL-EUR-C1-ROMA-MAN CITY

Manchester City est un véritable rescapé dans cette Ligue des Champions. Après avoir frôlé l’élimination due à un mauvais départ (2 défaites et 2 match nul), les Citizens se sont finalement qualifiés à l’issu du dernier match. Il fallait une victoire de Manchester à Rome conjugué à une défaite de Moscou pour permettre aux Skyblues de se qualifier. L’ex-international français, Samir Nasri, a donné l’avantage à City d’une splendide frappe en lucarne avant que Zabaleta n’enfonce le clou en fin de match pour qualifier miraculeusement Manchester en huitièmes de finale. Le pire tirage pour Monaco serait de tomber contre ces Cityzens, qui ne sont pas à prendre à la légère au vu de leurs dernières performances, en championnat comme en C1.

La surpriseliverpool

Le club suisse du FC Bâle est la sensation de cette Ligue des Champions après sa qualification. Les Bâlois ont terminés deuxième du groupe B, loin derrière le Real Madrid mais devant les Reds de Liverpool. Après un parcours en dent de scie (2 victoires et 3 défaites), Bâle ne devait pas perdre à Anfield pour tenir sa qualification. Après un but qui est intervenu en première période, les suisses se sont relâchés et Liverpool en a profité. Steven Gerrard (qui a peut-être disputé son dernier match en C1) a inscrit un énième but sur coup franc, mais qui fut trop tardif pour espérer un retour gagnant. Les Reds se consoleront en disputant les 16èmes de finale de la Ligue Europa. Après avoir atteint les demies-finale de la C3 en 2013, Bâle sera le petit poucet du prochain tour, mais à prendre avec sérieux.

Les autres qualifiésjuve

Éliminé l’an passé en phases de poule, la Juventus a cette fois franchi le cap malgré 2 défaites consécutives. Les Bianconeri ont terminé derrière l’Atletico Madrid mais avec seulement un point d’avance sur l’Olympaikos. Lors du dernier match, la Juve avait besoin d’un nul face à l’Atletico, déjà qualifié. Les deux équipes n’ont pas joué le jeu et le score final fut de 0-0, avec aucune occasion ni envie de chaque côté.

Le Bayer Leverkusen s’est également qualifié mais n’a pas pu faire mieux que deuxième derrière Monaco. En tête du groupe tout au long des phases de poule, le Bayer s’est fait doubler lors de l’ultime match après la victoire de Monaco.

Dans le groupe D, le Borussia Dortmund et Arsenal se sont qualifiés sans grandes difficultés. Les Allemands, auteurs d’une saison calamiteuse en championnat (14ème place sur 18) jouent cette Ligue des Champions à fond. Tout comme Arsenal, même si les Gunners sont mieux en championnat (6ème place) malgré une bien triste série de blessés dont l’international français, Olivier Giroud. Ces deux équipes ont terminés à égalité de points dans leur groupe, mais c’est Dortmund qui termine en tête, avec une plus grande différence de buts. Anderlecht et Galatasaray ont ramassés les miettes que leur ont laissé Arsenal et le Borussia Dortmund.

Dans le groupe G de Chelsea, Schalke s’est qualifié derrière les Blues même en ayant perdu 5-0 contre ces derniers. L’Allemagne, tout comme l’Espagne et l’Angleterre aura 3 représentants en huitièmes de finale.

Enfin, dans le dernier groupe dit « celui qui était le moins élevé » le FC Porto et le Chaktior Donetsk se hissent en huitièmes. Ce que l’on retiendra de ce groupe sont les cartons du Chaktior face au BATE Borisov. En deux matchs, les Ukrainiens ont inscrits 12 buts aux Biélorusses pour aucun encaissés ! Le Brésilien Luiz Adriano a marqué 8 des 12 buts du Chaktior dont un quintuplé…

A présent, c’est à vous de donner votre avis. Etes-vous un bon pronostiqueur ?
Répondez à ce sondage.

Publicités