Tout au long du Tour d’Italie, retrouvez une histoire, un fait de course ou un coureur sulla strada del Giro, comprenez sur la route du Giro. Rendez-vous pour cela chaque jour de course sur ce blog jusqu’à l’arrivée finale du 27 mai.

À la veille de l’arrivée à Rome, le Giro continue de faire des dégâts. Alors que Froome a validé sa victoire finale, sauf catastrophe, Thibaut Pinot, victime d’une terrible défaillance, a brutalement perdu pied et le classement général.

Comme la veille, Simon Yates, l’ancien maillot rose aux trois victoires d’étape, s’était fait très rapidement lâché dans le premier des trois grands cols du jour. Mais plus surprenant encore, le troisième du général Thibaut Pinot, pourtant en pleine forme hier, a brusquement été décroché dans les premières pentes du Saint-Pantaléon alors que le peloton ne roulait pas à une allure particulièrement élevée.

Vraisemblablement malade, il a immédiatement été accompagné et consolé par trois coéquipiers. Presque à l’arrêt, titubant et incapable d’avaler quoi que ce soit, le leader de la Groupama-FDJ s’est fait doubler petit à petit par les coureurs distancés et rejoint par toute son équipe qui est revenu de l’arrière. Au sommet de cette avant-dernière ascension, il comptait déjà plus d’un quart d’heure de retard sur le peloton.

Devant, les favoris ont attendu la dernière montée de ce Giro pour s’expliquer alors que Mikel Nieve s’en allait s’imposer en solitaire pour la cinquième victoire d’étape de la Mitchelton-Scott. C’est Tom Dumoulin qui a lancé les hostilités par trois fois mais Froome est revenu à chaque fois. Le Néerlandais a retenté une dernière fois le coup dans un tunnel mais s’est fait contrer et lâcher un temps par le maillot rose. Les favoris n’ont finalement pas réussi à faire des écarts et sont arrivés en même temps.

Excepté la position de Thibaut Pinot, à l’agonie et arrivé une éternité après le vainqueur du jour, le classement général ne bouge pas. Chris Froome, encore en suspicion de dopage, remportera donc demain sauf accident son premier Giro et sera tenant du titre des trois Grands Tours. Tom Dumoulin finira deuxième devant le meilleur jeune Miguel Angel Lopez tandis que le premier Français du général sera Alexandre Geniez, onzième. Mais il faudra retenir de cette journée finalement assez calme la terrible défaillance du troisième du podium ce matin, à la veille de la grande arrivée à Rome.

Publicités