Tout au long du Tour d’Italie, retrouvez une histoire, un fait de course ou un coureur sulla strada del Giro, comprenez sur la route du Giro. Rendez-vous pour cela chaque jour de course sur ce blog jusqu’à l’arrivée finale du 27 mai. 

L’équipe australienne a réussi un remarquable coup dans l’Etna avec un doublé grandiose de ses deux leaders et la prise du maillot rose. Quelle démonstration !

Alors qu’une grande échappée avait mis près de 50 kilomètres à prendre forme, celle-ci n’a jamais compté plus de quatre minutes d’avance, ce qui semblait insuffisant avant l’Etna malgré la présence d’Esteban Chaves, outsider à la victoire finale. Une fois le peloton dans l’ascension finale, l’échappée a comme prévu explosé et s’est petit à petit fait avaler par ce qui restait du groupe des favoris. À l’avant, Chaves a fini par attaquer à cinq kilomètres du sommet et ne sera rejoint que par son coéquipier sous la flamme rouge, qui lui laissera la victoire et la bonification.

Dans le groupe des favoris où Froome, Aru et Dumoulin ont été en difficulté mais se sont accrochés, les attaques se sont multipliées. C’est finalement celle de Simon Yates, à 1500m de la ligne, qui aura fait la différence. Le Britannique avait pourtant un équipier à l’avant et pouvait se contenter alors de le laisser s’imposer et terminer l’étape dans le rang, avec le petit groupe des leaders. Mais il s’est sans doute senti fort – trop fort pour Thibaut Pinot qui s’est résigné à le poursuivre après quelques mètres – et a vu en cette fin d’ascension une occasion de finir l’étape sur une très belle image et surtout prendre les commandes du classement général. Le maillot rose était comme attendu lâché depuis un certain temps et a donc logiquement cédé sa tunique, au profit d’un outsider qui n’en est peut-être plus un.

Sans oublier accessoirement la brillante victoire de Chaves, nouveau maillot azzurra du meilleur grimpeur, il reste à savoir maintenant lequel des deux Mitchelton sera le leader annoncé pour le général. Ils sont pour l’instant premier et troisième du classement mais cette situation très confortable pourrait prochainement s’avérer problématique si les deux maintiennent cette forme volcanique.

Publicités