Source : sportune.fr

Les demi-finales de la Ligue des Champions sont désormais connus : Juventus Turin – Real Madrid et FC Barcelone – Bayern Munich. Mais comment ces clubs ont-ils fait pour atteindre le dernier carré ? Si certaines équipes ont passés l’étape des quarts de finale sans trop de soucis, d’autres ont eu plus de mal. Voici le bilan des quarts de finale de la Ligue des Champions.

Le Barça ne fait qu’une bouchée du PSG

Source : foot01.com

Paris Saint-Germain – FC Barcelone 1-3, 0-2

Au tour précédent, Paris avait réalisé le formidable exploit d’éliminer Chelsea. Les Parisiens abordaient donc ce quart de finale nourri d’ambitions et ils « rêvaient plus grand » comme le dit leur slogan. On ne peut pas dire que le rêve ait duré très longtemps.
Au match aller, le PSG n’avait pas existé face à un Barça impressionnant. Diminué par des blessures et suspensions, le club parisien espérait tout de même une victoire au Parc des Princes comme il l’avait fait en septembre en phase de poules (3-2). Mais depuis, on ne voit plus le même Barça. Porté par son trio d’attaquants « MSN » (Messi, Suarez, Neymar), le FC Barcelone n’a laissé aucune chance au PSG. Neymar s’est chargé d’ouvrir le score sur un superbe service de Messi en première période. Et puis a commencé le festival Suarez. Il a d’abord doublé le score après un festival dans la défense parisienne (dont un petit pont sur David Luiz) avant d’enfoncer le clou sur une frappe en lucarne après un nouveau petit pont sur le brésilien. Grégory Van der Wiel a sauvé l’honneur en fin de rencontre pour permettre au PSG de garder un infime espoir de qualification. Mais les catalans ont douché les derniers espoirs parisiens au Camp Nou. Neymar a marqué de nouveau, cette fois-ci un doublé (en photo le premier but), tout ça avant la pause pour permettre à son équipe de gérer tranquillement son avance sans se fatiguer et en gardant des ressources pour la fin de saison.
Sur les deux confrontations, le Barça aura mis en valeur la supériorité qui règne entre une équipe qui a quatre Ligue des Champions à son palmarès et une qui découvre tout juste la scène européenne. Comme quoi, le PSG a le droit de « rêver plus grand » mais il y a encore du chemin à parcourir pour aboutir à ses rêves…
Le Barça devra cette fois faire face à un gros morceau à Berlin le 6 juin puisqu’il s’agit du Bayern Munich. Le club bavarois écrase tout en ce moment en Allemagne même s’il s’est qualifié en se faisant une petite frayeur face au FC Porto.

Le Bayern en deux temps

Source : Eurosport.fr

FC Porto – Bayern Munich 3-1, 1-6

Le Bayern Munich a passé de drôles de quarts de finale : d’abord une défaite surprise à Porto puis un festival dans son Allianz Arena pour rallier le dernier carré pour la quatrième fois consécutive.
Avant le match aller à Porto, personne ne donnait cher de la peau des portugais. En face, une redoutable équipe munichoise qui plane sur la Bundesliga depuis maintenant trois saisons leur faisait face. Pourtant, la surprise fut grande au stade du dragon pour le match aller. En seulement dix minutes, Porto avait déjà inscrit deux buts (doublé de Quaresma) à un Bayern inhabituellement dépassé. Les allemands sont tout de même parvenu à réduire le score par l’intermédiaire d’Alcantara avant que Jackson Martinez ne porte le score à 3-1. Et tous les espoirs étaient permis au FC Porto qui ne devait pas perdre par deux buts d’écarts pour rejoindre les demi-finales. Chose faite, mais le Bayern s’est imposé avec cinq buts d’avance, un score qui s’explique peut-être par un excès de confiance des joueurs de Porto qui avaient déjà la tête en demi et par le fait que les bavarois aient été vexé et devait montrer un tout autre visage. En tout cas, les munichois ont piétiné sur leurs adversaires du soir qui n’aura pas fait le poids. A la mi-temps le score était déjà de 5 buts à 0 ce qui constitue un record en phase finale de C1. Et ce match est le troisième de la saison en Ligue des Champions où les munichois inscrivent au moins six buts…
Même après un match passé où le Bayern est passé complètement au travers, il semble intouchable cette année. La demi-finale contre le Barça s’annonce spectaculaire, explosive et passionnante.

A Madrid, du suspense jusque au bout

Source : lequipe.fr

Atletico Madrid – Real Madrid 0-0, 0-1

Comme en finale l’an passé, le derby madrilène aura été tendu, serré et indécis jusque dans les dernières minutes. C’est finalement le Real Madrid qui a passé le cap des quarts de finales pour se hisser en demie. A Vincente-Calderon, le match aller aura été spectaculaire avec de nombreuses occasions de buts pour le Real puis par la suite pour l’Atlético, mais sans que personne ne puisse conclure. Le suspense restait alors entier pour le match retour. Les spectateurs ont sans doute été déçu par ce match à Santiago Bernabeu qui fut tout le contraire de la précédente rencontre. On a eu droit à un match très fermé ou les opportunités de débloquer le compteur se faisaient très rare. Alors que les acteurs s’apprêtaient à disputer trente minutes supplémentaires, Javier Hernandez (voir photo), idéalement servi par Cristiano Ronaldo,  trouva enfin le chemin des filets pour libérer tout un stade en folie. Et comme la finale 2014 où Sergio Ramos avait arraché la prolongation (finalement remportée 4-1) dans les derniers instants, le sort s’est scellé en fin de match et en faveur du Real. L’Atlético a encore craqué et ne remportera sans doute aucun trophée cette saison. Si les merengue ont mis autant de temps à se qualifier, c’est peut-être du aux absences qui ont pesé lors du match retour (Benzema, Bale et Modric blessés, Marcelo suspendu).
Les hommes d’Ancelotti seront opposés à la Juventus Turin en demi-finale. Sur le papier, ils semblent supérieurs mais il faudra déjà récupérer les blessés…

Monaco y était presque

Source : 20minutes.fr

Juventus Turin – Monaco 1-0 0-0

Onze ans après sa finale de Ligue des Champions, l’AS Monaco n’était pas loin d’accéder au dernier carré. Il n’aura manqué qu’un petit but pour éliminer la Juve qui a fait le minimum.
Au Juventus Stadium, Monaco a fait mieux que résister se procurant même de dangereuses occasions. Mais ce sont les turinois qui se sont finalement imposés grâce à un but sur penalty. Mais les contestations ont été vives du côté monégasque, surement à raison : le défenseur de l’ASM Ricardo Carvalho semble être tombé « involontairement » sur Morata et la faute est commise en dehors de la surface. Pour une faute plus importante que celle-ci, Anthony Martial n’a pas obtenu de penalty en première période. Au terme d’un match aller assez équilibré, Monaco repart frustré car ses efforts n’ont pas été concrétisé et l’arbitrage n’a pas aidé les joueurs du Rocher. Mais la qualification restait envisageable, à condition de s’imposer à Louis II. Mais pour s’imposer, il faut marquer. Et ce n’est pas la spécialité de Monaco cette saison, encore moins à domicile. SI le match aller avait opposé deux équipes de niveau semblable, le retour aura été dominé par l’ASM. Malheureusement, les fautes d’arbitrage ont à nouveau entaché la prestation de Monaco. Le défenseur de la Juve Giorgio Chiellini aurait du être expulsé après deux fautes grossières : un ballon qu’il a stoppé volontairement de la main (voir photo) puis un tacle sur la cheville de Moutinho. Et comme si ça ne suffisait pas, un penalty monégasque a encore été oublié… Le mauvais arbitrage n’excuse pas tout, l’efficacité n’a pas été au rendez-vous du côté des rouges et blancs. Mais quelle frustration pour l’AS Monaco qui est passé si proche d’une demi-finale…
Les transalpins ont quant à eux rendez-vous avec le Real Madrid. Ils feront figure de petit poucet mais tout est possible ; le retour de Paul Pogba les aidera surement sur la route de l’impossible.

Après les phases de poule, j’avais rédigé un article dans lequel j’avais proposé un sondage : « Qui va remporter la Ligue des Champions 2014 – 2015 ? ». Voici les résultats des clubs encore en lice. Les autres votes avaient été dirigés vers des clubs qui sont aujourd’hui éliminés.

  • Real Madrid : 54 %
  • Bayern Munich : 9%
  • Barcelone : 8%
  • Juventus : 3%

Après ces quarts de finale et au vu des demi-finales, je vous propose de revoter pour le club que vous imaginez remporter la C1 cette année.

Le programme demi-finales :

Mardi 5 mai : Juventus Turin – Real Madrid
Mercredi 6 mai : FC Barcelone : Bayern Munich

Mardi 12 mai : Real Madrid – Juventus Turin
Mercredi 13 mai : Bayern Munich – FC Barcelone

Finale : samedi 6 juin à Berlin.

Publicités